Big Bang Meca-10 Magic Gold : le meilleur du style et de la mécanique Hublot

Hublot dévoile une nouvelle édition limitée à 200 exemplaires de son modèle Big Bang Meca-10. Sa singularité ? Une boîte réalisée en Magic Gold, un des alliages exclusifs de la Maison dont l’ADN est la fusion des éléments.

Les premières replique de montres réalisées en Magic Gold ont été présentées en 2012 à Baselworld. Depuis, Hublot a étoffé ses collections de nouvelles références composées de boîtes conçues dans cet alliage issu de la fusion de l’or et de la céramique. Cette année, c’est au tour de la Big Bang Meca-10 de profiter des propriétés de cette matière exclusive pour son boîtier de 45 mm de diamètre, étanche qu’à 100 mètres.

Développé avec l’EPFL (École Polytechnique Fédérale de Lausanne) et breveté par Hublot il y a 5 ans, le Magic Gold est un surprenant matériau dont la particularité est d’être à la fois précieux et résistant aux rayures. C’est aujourd’hui le seul alliage d’or 18 carats inrayable au monde. En raison de son extrême dureté, qui avoisine 1 000 Vickers, seul le diamant peut l’usiner. A titre de comparaison, la dureté de l’or 18 carats traditionnel peut atteindre 400 Vickers, celle de l’acier, 600…

 Hublot Meca-10 Magic Gold

Mécanique de pointe dans un écrin d’exception

Chez Hublot, la replique de montre Meca-10 associe aux codes esthétiques de l’emblématique Big Bang un mouvement manufacture à remontage manuel : le calibre squelette HUB1201. Son architecture complexe et innovante intègre un système à double barillet ultraperformant, garantissant 10 jours de réserve de marche. Cette autonomie très confortable est de plus indiquée par un dispositif original, inspiré d’un célèbre jeu de construction utilisant des éléments métalliques.

Les deux barillets montés en parallèle sont reliés à un mécanisme d’indication de réserve de marche particulier où deux râteaux coulissent dans un axe 9h-3h grâce à un système à crémaillère et pignon pour entraîner d’autres rouages et offrir un double affichage de l’autonomie. Cette dernière se lit à 6h sur une roue ajourée de chiffres, tandis qu’un témoin rouge apparaît à 3h lorsqu’il ne reste plus que 3 jours au porteur pour remonter la replique de montre. La replique de montre affirme son pouvoir d’attraction visuelle en exposant aussi, à 7h, son organe réglant jumelé à la petite seconde.

Cette Meca-10 Magic Gold respecte, enfin, la tradition propre à la Big Bang depuis sa création en associant à son habillage en or un bracelet en caoutchouc noir. Celui-ci est doté d’une boucle déployante en titane plaqué noir et céramique noir.

Dan Diaconu & Nicolas Yvon

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *