Breitling inaugure son premier « flagship »
au cœur de Manhattan Réplique au meilleur prix

New York, 13 janvier 2011 – L’horloger Breitling, spécialiste du chronographe, a choisi New York pour inaugurer sa première boutique « flagship ». Situé à l’angle de la 5e Avenue et de la 57e rue, ce magasin d’une surface de 400m² répartis sur 3 niveaux révèle un décor audacieux mêlant l’héritage aéronautique de la marque Breitling à la tradition du pop art new yorkais.

Pour cette inauguration, Breitling a convié un parterre impressionnant de personnalités du monde de l’aviation, du show-business et du sport avec entre autres la présence de John Travolta, de la légende du hockey Wayne Gretzky et Mark Streit, vedette suisse des New York Islanders, sans oublier de nombreuses star du basketball et du football américain.

Mark Streit, John Travolta, Wayne Gretzky

John Travolta, Victoria Silvstedt

Mark Streit, John Travolta, Marie Bodman, Boomer Esiason, Wayne Gretzky

Thierry Prissert, Wayne Gretzky, Boomer Esiason, Marie Bodman, John Travolta, Mark Streit, Ming Tsai
LA NAVITIMER, MODELE CULTE.En plus de leur passion pour le temps, les Montre Breitling Volée Replique se sont transmis de génération en génération leur ferveur pour l’aéronautique. Dès 1936, la marque devient fournisseur officiel des pilotes de la Royal Air Force, puis de l’US Air Force en 1942. Son secret : elle a intégré à ces modèles une règle à calcul circulaire qui permet au pilote d’évaluer les distances en fonction du temps écoulé. Cette règle est perfectionnée en 1952 avec l’apparition de la Navitimer 806. Montre officielle de l’Aircraft Owners and Pilots Association, ce chronographe s’impose vite comme l’outil indispensable aux pilotes du monde entier. Sa lunette interne tournante permet de réaliser facilement 18 opérations courantes de la navigation aérienne : multiplication/division, conversion de milles nautiques en kimomètres, de degrés Fahrenheit en degrés Celsius, de gallons en litres, de devises, mais aussi fuseaux horaires, tachymètre, télémètre, pulsomètre, métronome, consommation de carburant, kilomètres-heure, kilomètres-minute ou seconde, moyenne de descente et d’élévation, extraction d’une racine carrée, règle de de trois et boussole solaire. Après avoir dominé les cieux, Breitling part même à la conquête de l’espace. Lors de la Mission 7, en 1962, l’Américain Scott Carpen ter s’envole avec une Navitimer modifiée. Baptisé « Cosmonaute », son cadran n’est pas divisé en 12 heures, mais en 24, afin de se caler sur l’heure terrestre sans se préoccuper du jour et de la nuit.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *