IWC Portugaise Chronographe Rattrapante : un chic très parisien

IWC édite une nouvelle Portugaise Chronographe Rattrapante en série limitée de 250 exemplaires consacrée à sa boutique parisienne. Deux autres villes, où la manufacture de Schaffhausen est présente, sont aussi à l’honneur : Milan et Munich.

Présente dans la collection Portugaise depuis 1995, la référence 3712 du Chronographe à rattrapante n’avait connu jusqu’alors qu’une seule déclinaison spéciale en 2006. Dix ans plus tard, IWC propose une nouvelle édition limitée, dont les 250 pièces sont disponibles uniquement dans sa boutique parisienne située rue de la Paix.

Classique et élégant comme tous les modèles Portugaise, ce garde-temps en acier fin se distingue par un cadran couleur ardoise qui joue avec les reflets de la lumière grâce à une finition satinée soleil. Côté fond, le dos du boîtier est orné d’une gravure représentant l’incontournable colonne Vendôme, située au centre de la place éponyme, à quelques pas de la boutique IWC. Elle s’accompagne de la célèbre devise de la Capitale « FLUCTUAT NEC MERGITUR ».

D’un diamètre de 40,9 mm, le boîtier abrite un calibre à remontage manuel, le 76240, lequel garantit 44 heures de réserve de marche. Ce mouvement chronographe manufacture, dédié à la mesure de deux temps courts (secondes au centre et compteur 30 minutes à midi), est doté de la fonction rattrapante dédié à l’affichage de temps intermédiaires. Dans les faits : lors d’un chronométrage en cours, une pression sur le troisième poussoir (à 10h) stoppe la course d’une deuxième aiguille centrale de secondes de chrono pour lire le temps. Une autre pression, et cette aiguille rattrape instantanément la première qui, elle, ne s’est pas arrêtée.

Cette édition parisienne s’accompagne d’une nouvelle campagne de communication sur les réseaux sociaux. Quatre parisiens, l’acteur Jalil Lespert, la danseuse Léonore Baulac, le responsable de relations publiques de la boutique Colette, Guillaume Salmon ainsi que la fille du grand photographe Jean-Loup Sieff, Sonia, évoqueront leur Paris à travers quatre courts métrages réalisés en caméra embarquée par Axel Delwarte.

 

Paris, mais aussi Milan et Munich

Paris n’est pas la seule ville à être mise à l’honneur par la manufacture de Schaffhouse. En juin 2016, à l’occasion de l’inauguration de sa nouvelle boutique à Milan, IWC dévoilait en effet une Portugaise Chronographe Rattrapante Edition « Boutique Milano ». Son boîtier en or rouge accueille un cadran bleu. Limitée à 100 exemplaires, cette pièce présente au dos une gravure représentant le « Biscione », ce serpent ondoyant qui figure également sur les armes de la famille Visconti.

 

Une autre édition spéciale de 250 exemplaires sera lancée à l’occasion de l’ouverture de la boutique IWC de Munich au printemps 2017. Un cadran bleu foncé sera associé à un bracelet en alligator également bleu. Le fond du boîtier en acier sera paré d’une gravure de la cathédrale Notre-Dame – souvent appelée Frauenkirche – située dans la vieille ville de Munich, l’emblème le plus célèbre de la capitale bavaroise.

Dan Diaconu & Nicolas Yvon

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *