Longines rend hommage au premier vol transatlantique de Lindbergh

En 1927, Charles Lindbergh entrait dans la légende en effectuant le premier vol transatlantique en solo sans escale. Un exploit, chronométré à l’époque par la maison horlogère suisse Longines qui édite un modèle hommage à l’occasion du 90ème anniversaire de cette traversée historique.

Nicolas YVON

Charles Lindbergh devant le Spirit of St. Louis

New-York, le 20 mai 1927, 7h52, le « Spirit of St. Louis » s’élevait de la piste de l’aéroport Roosevelt pour rejoindre d’une traite l’aéroport du Bourget, près de Paris. Aux commandes du monomoteur, le jeune pilote américain Charles A. Lindbergh allait entrer à jamais dans l’histoire de l’aviation trente-trois heures et demie plus tard, en se posant en France, réalisant du coup le premier vol transatlantique en solo sans escale. Chronométreur officiel de la Fédération internationale de l’aéronautique à l’époque, Longines participa également à l’homologation de cette prouesse en chronométrant le vol, puis en l’ajoutant à la liste des records aériens.

Plan de vol de Charles Lindbergh

L’histoire entre le pilote et la maison horlogère aurait pu s’arrêter là, mais peu de temps après, Charles Lindbergh se rapprocha de Longines pour mettre au point un garde-temps spécifique qui puisse répondre à ses besoins. C’est ainsi que la replique de montre « à angle horaire » de Longines vit le jour et devint une véritable icône de la marque. Conçu par Lindbergh lui-même, avec les horlogers de Longines, ce véritable instrument permettait de déterminer avec précision la longitude au cours de vols longues distances. Pilotes ou navigateurs pouvaient ainsi s’orienter rapidement et efficacement. Rééditée en 2002, cette pièce remarquable figure parmi les références emblématiques de la collection Héritage de Longines.

Conception de la replique de montre à angle horaire

La replique de montre à angle horaire originelle conçue par Lindbergh et Longines

La Maison commémore aujourd’hui le 90ème anniversaire de l’exploit de Charles Lindbergh et de son chronométrage. C’est lors d’une soirée anniversaire à l’Oiseau Blanc en présence de Catherine Maunoury, Présidente de l’Aéro-Club de France et double championne du monde de voltige aérienne, ainsi que du Colonel Jack Aalborg, de l’Ambassade des Etats-Unis, que Juan-Carlos Capelli, Vice-président et Directeur Marketing International de Longines a rappelé les liens historiques et profonds qui unissent Longines et Charles Lindbergh. Il a également présenté une nouvelle édition de la légendaire replique de montre à angle horaire, produite en série numérotée et limitée à 90 exemplaires : The Lindbergh Hour Angle Watch 90th Anniversary.

La réédition de la replique de montre de Charles Lindbergh

Cette pièce d’exception en titane et acier s’adresse à tous les passionnés d’histoire, d’aventure et d’horlogerie. Son cadran brossé est doté d’aiguilles à « pomme évidée » qui pointent le temps sur des chiffres romains et une minuterie « chemin de fer ». Il dispose aussi d’une échelle 180° qui sert aux calculs des longitudes avec le disque central rotatif noir et la lunette tournante en acier PVD noir. Aussi imposant que la pièce originelle, ce modèle affiche 47,5 mm de diamètre. Cette taille généreuse, qui facilitait la lecture et les manipulations dans la pénombre et les vibrations des avions de l’époque, permettra aujourd’hui à ce séduisant modèle vintage de se faire repérer au premier coup d’œil au poignet de son heureux propriétaire.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *