WW15: Secrets Lights – A Mythical Journey by Piaget

Inspirée de deux villes mythiques, Venise et Samarcande, la nouvelle collection fait preuve d’un éclat et d’un rayonnement créatif inédits. Choisi pour sa richesse culturelle et son art de vivre fascinant, chaque lieu offre un remarquable territoire d’expression aux Ateliers de la Manufacture et leurs complices, les artisans d’exception, qui associent leur maitrise des Métiers d’Art à l’excellence de Piaget.

La magie de l’Orient commence à Samarcande, « la reine de la Terre ». Nichée sur la plaine du Zerafchan, qui signifie « pourvoyeur d’or », la ville historique inspire une collection envoûtante  « Les Lumières de Samarcande ». A travers elle transparaissent les couleurs vibrantes du Registan et l’infini du désert avec ses ciels étoilés. En leur honneur, les gemmes les plus rares et les plus pures expriment l’essence de la Haute Joaillerie en pierres de centre resplendissantes. Sublimées par les Métiers d’Art les plus inattendus, tels que la laque incrustée de coquille d’œuf, la gravure Bullino ou la micro-mosaïque, les créations horlogères capturent la majesté de l’architecture et les animaux du désert. 

Joyau posé sur l’eau, la Sérénissime inspire quant à elle une collection à la magie mystérieuse, « Les Secrets de Venise ». Magnifiés par les artistes les plus virtuoses, plumassier, émailleur, graveur, les garde-temps racontent les splendeurs architecturales de la Tour de l’Horloge, restaurée par Piaget dès 1999, du Pont des Soupirs, de Santa Maria della Salute ou du lion, emblème de la ville. Faisant jaillir la magnificence des fêtes vénitiennes,  reflétant les jeux de lumières de la ville ou le scintillement de ses canaux, les créations de Haute Joaillerie et Haute Horlogerie deviennent de véritables œuvres d’art. 

Riche de quatre-vingt-treize créations joaillières et trente-huit références horlogères, cette collection extraordinaire transcende la liberté du geste créatif chère à la Maison. A travers elle, les portés signatures s’ancrent magnifiquement dans leur époque

Habitée par la passion des artisans de la manufacture et sublimée par les plus beaux Métiers d’Art, « Secrets & Lights – A Mythical Journey by Piaget » incarne une apogée créative.

Les  Lumières de Samarcande

Ville des infinis où se côtoient l’immensité du désert et la précision d’artisanats ancestraux, Samarcande inspire à la Manufacture de Haute Horlogerie Piaget une collection fascinante. Associés à l’excellence des artisans les plus renommés, les horlogers de la Maison déploient leur double savoir-faire entièrement intégré qui associe la conception de mouvements horlogers décorés de finitions les plus remarquables à la production parfaitement maîtrisée de boîtiers de forme, propres au style Piaget. Animaux emblématiques, couleurs vibrantes et symboles de l’Orient donnent ainsi naissance à des garde-temps exclusifs, appelés à combler tous les amateurs de pure beauté.

Le faucon, roi du désert, offre au poignet sa force magnétique, son œil perçant venant dominer le temps. Dessiné dans une laque incrustée de coquille d’œuf, le plumage du rapace possède un relief et un réalisme époustouflants, nés de la main du Maître d’Art Isabelle Emmerique. Puisant dans son enfance en Afrique et en Iran, l’artiste récompensée par les prix les plus prestigieux, a revu ses outils, la lumière et sa position dans son atelier pour « rester postée devant le cadran à parler à l’oiseau des heures avant qu’il ne s’envole » (G0A40610)

Une pièce unique (G0A40607) dont le cadran représentant le faucon survolant Le Registan a été réalisé en émail miniature, la technique d’émail la plus prestigieuse qu’il soit. Sur une plaque d’or préalablement couverte d’émail blanc, l’artisan indépendant d’exception, Anita Porchet a déposé au pinceau couche par couche ses couleurs d’émail, faisant apparaître un camaïeu totalement harmonieux dans ses dégradés aux tons brique. Son art, qui exige de maîtriser l’intensité chromatique à chacun des passages au feu, répond ici à l’excellence des maîtres-horlogers de Piaget. Leur tourbillon mécanique de forme le plus plat du monde anime en effet le garde-temps de sa cage volante visible à midi, tel un astre cosmique. 

Sur un autre modèle (G0A40605), la coupole de l’Observatoire d’Ulugh Beg déploie une voûte céleste magnifiquement capturée par la technique de l’émail cloisonné. Tracées avec plus d’un mètre de fil d’or, par l’émailleuse indépendante Anita Porchet les constellations nous entraînent dans un cosmos d’une précision inouïe, rappelant la « Table des étoiles ». La Manufacture a en effet voulu rendre hommage aux travaux des nombreux scientifiques venus étudier l’astrolabe et le gigantesque sextant de l’Observatoire  datant de 1429. Grâce à eux, plus de mille cent huit étoiles ont été répertoriées, constituant aujourd’hui encore une référence en termes d’astronomie.

Par ce partenariat entre les Ateliers de Piaget et les artisans d’art, ces nouvelles créations transcendent la haute horlogerie. Un modèle Emperador Coussin planisphère (G0A40560) toujours réalisé par Anita Porchet, fait par exemple dialoguer le travail de mise en couleur de l’émail avec l’une des techniques de décoration les plus anciennes, la gravure en taille douce. Le temps, le ciel et la terre ont rarement été racontés avec tant de poésie. Réalisés par d’autres émailleurs amis de la marque, sur une Protocole XXL (G0A40608), une caravane surgit dans la profondeur des dunes gravées à la main, comme le ciel évocateur du soleil au zénith. Tout aussi captivants, ces jeux de détails qu’offre le modèle Polo Tourbillon Relatif à double révolution (G0A40603). Son cadran émaillé dévoile un bleu nuit profond et s’inspire de la richesse des mosaïques de Samarcandetandis que ses flancs, gravés en taille douce, font défiler d’un côté une caravane et de l’autre, le Registan dans toute la splendeur de son panorama. 

Emblématique de l’excellence des Ateliers de Piaget, le travail de l’or magnifie les replique de montres joaillières inscrites dans les codes de La-Côte-aux-Fées depuis les années 50. Souligné par l’or rose du cadran, un modèle guilloché dévoile ainsi un motif exclusif dont les reflets créent une somptueuse mosaïque graphique (G0A40613). Le décor Palace se déploie quant à lui sur une replique de montre à secret (G0A40603). Ajusté directement sur la boîte pour ne former qu’un seul élément, le bracelet devenu ruban iridescent se prolonge dans une marqueterie d’étoiles de nacre et d’or gravé qui reprend le décor iconique. Transmise depuis trois générations au sein de la Manufacture, cette technique, signature esthétique d’exception propre à Piaget, métamorphose le précieux métal en tissu d’or. 

Magnifiquement capturées dans cette nouvelle collection, les couleurs et l’énergie de Samarcande scellent l’extraordinaire créativité de la Maison Piaget.

Les Secrets de Venise

Honorant la devise de la Maison « Toujours faire mieux qu’il n’est nécessaire », la Manufacture de haute horlogerie Piaget offre une dimension inédite à sa relation de complicité avec Venise. Pionnière dans le mécénat contemporain avec la restauration de la Tour de l’Horloge, la Manufacture conçoit en effet une nouvelle collection au diapason de la ville, œuvre d’art au même titre que toutes celles qu’elle recèle. Sublimé par des partenariats exclusifs avec les artisans d’art ou Maitres d’Art les plus renommés, le savoir-faire horloger de Piaget se déploie dans des garde-temps aux techniques d’ornementation les plus audacieuses et les plus spectaculaires.

Fascinantes comme une silhouette masquée d’un bal vénitien, les lignes pures de l’Altiplano se coiffent d’une marqueterie de plumes composant une roue du temps hypnotique (G0A40595). Découpée individuellement en minuscules écailles par l’artiste plumassière Emilie Moutard-Martin, chaque plume est ennoblie de feuilles d’argent, avant d’être déposée une à une sur le cadran pour donner naissance au motif. Jouant entre l’aspect soyeux, satiné ou velouté de chacune, l’artiste crée ainsi un captivant poème visuel. 

Inscrit dans l’audace créative chère à la Maison, le modèle Protocole XXL est décoré du cadran à la lunette selon la technique de la micro-mosaïque, illustrant ainsi une nouvelle fois le scintillement créatif si cher à Piaget (G0A40570). Pour cela, l’artiste italien spécialiste de micro-mosaïque Cesare Bella réalise un chef d’œuvre de précision en juxtaposant près de cinq mille minuscules tesselles de verres qui révèlent ensemble une vue remarquable de Santa Maria Della Salute dominant l’embouchure du Grand Canal.

Directement inspiré du cadran de la Tour de l’Horloge, restaurée grâce au mécénat de Piaget, une somptueuse voûte zodiacale habille un modèle Atliplano 40 mm (G0A40599). Conjuguant les techniques de l’émail paillonné et de la gravure en relief, le garde-temps fait converser douze appliques gravées puis rapportées sur le cadran avec une pluie d’étoiles scintillantes. Réalisées en paillons d’or ou de platine, ces dernières sont insérées entre deux couches d’émail grand feu pour illuminer le centre du cadran.

Réalisée recto verso sur une pièce Double Jeu, la gravure en relief vient quant à elle capturer le mystère de la nuit enveloppant la lagune (G0A40564). Devenu tridimensionnel, le décor au réalisme saisissant dévoile une gondole filant vers Santa Maria Della Salute qui laisse volontiers imaginer un rendez-vous vibrant entre deux  êtres pressé par le temps. 

La magie des nuits vénitiennes appelle au mystère comme le magnifique cadran flinqué de l’Altiplano. Réalisé à la main, orné d’un motif traditionnel soleillé, le cadran se couvre d’un émail bleu translucide profond pour offrir un ciel illuminé d’étoiles en platine.  Prises dans l’émail grand feu, elles ponctuent délicatement les douze heures du cadran (G0A40586). Autre interprétation des nuits vénitiennes, la Piaget Gouverneur Tourbillon unit le  savoir-faire horloger de la Manufacture à l’intensité de l’émail avec son ciel architecturé d’astres en orbite autour d’un tourbillon et d’une phase de lune (G0A40621).

En hommage au lion, emblème de Venise, la Manufacture s’associe au maître-graveur autrichien Richard Maier, expert dans la technique du Bullino (G0A40598). Grâce à ce procédé de taille-douce sur or réalisé avec un burin, le dessin imaginé par les Ateliers de Piaget voit sa profondeur et son intensité révélées par de l’encre. Il faut soixante-quinze heures à l’artiste pour graver des centaines de points et de lignes par mm carré, avant d’intensifier la force esthétique du décor en jouant sur les textures et les contrastes nés du passage d’encres sur la gravure. La forme, puis la robe, et enfin les yeux du lion jaillissent, offrant à l’amateur d’exclusif le regard aigu et le souffle puissant du félin. 

Inspirées de l’esthétique du Pont des soupirs, les replique de montres manchettes emblématiques de l’extravagance adoptée par la Maison dans les années 60-70 se font plus désirables que jamais. Évoquant la magnificence des soirées vénitiennes, du tapis rouge de la Mostra au Palazzo de Happy Few, un modèle contrasté d’un cadran en onyx pare le poignet d’une dentelle d’or blanc et de diamants (G0A40578). Célébrant le sertissage de saphirs marquises montés sur griffes, une technique esthétique iconique de Piaget depuis plus d’un demi-siècle, un autre modèle signe la douce opulence d’un cadran de Haute joaillerie de l’emblématique modèle Altiplano (G0A40580).

Captivante de créativité, de virtuosité et de beauté, cette nouvelle collection célèbre le mariage de la haute horlogerie et des Métiers d’Art. Par cette alliance, un savoir-faire horloger rare et remarquable, patiemment acquis depuis 1874 et entièrement intégré au sein de la Manufacture Piaget, est magnifié par des artisans d’exception.

WW15: Secrets & Lights – A Mythical Journey by PiagetWW15: Secrets & Lights – A Mythical Journey by PiagetWW15: Secrets & Lights – A Mythical Journey by PiagetWW15: Secrets & Lights – A Mythical Journey by PiagetWW15: Secrets & Lights – A Mythical Journey by Piaget

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *